La Nuit

Publié le par Angeljanvier

Pour les jeudis en poésie, chez les croqueurs de mots,Hauteclaire propose d'évoquer la nuit de la Saint Jean - quelque soit la forme qui nous convient.

 

J' ai choisi de parler D' Elie Weisel avec un de ses livres,la Nuit.

Et d' écouter la chanson de Jean Ferrat, Nuit et Brouillard - qui nous a quitté récemment et dont j' ai rendu hommage sur le site des Impromptus.

 

Elie Weisel est passé à l' âge de 16 ans en quelques heures

d'une vie paisible à l' enfer.

D' une famille pieuse, constamment en train d' étudier, il est devenu aprés la déportation, un grand écrivain, prix nobel de la paix et auteur de plus d' une quarantaine d' ouvrages.

La nuit, est un récit de souvenirs qu'Elie Weisel conserve de la séparation d' avec sa mére et sa petite soeur qu' il ne reverra plus jamais et du camp d' où avec son pére, il partage le froid, la faim, les coups, les tortures et la honte de perdre sa dignité d' homme quand il ne répondra pas à son pére mourant.

La nuit, a fait l' objet d' une nouvelle édition en Janvier 2006 et cette édition connaît un succés considérable.

 

Voici un passage de son livre:

 

" Jamais je n' oublierai cette nuit, la premiére nuit de camp qui a fait de ma vie une vie longue et sept fois verrouillée.

 

Jamais je n' oublierai les visages des petits enfants dont j' ai vu les corps se transformer en volutes sous un azur muet.

 

Jamais je n' oublierai ces flammes qui consumérent pour toujours ma foi.

 

Jamais je n' oublierai ce silence nocturne qui m' a privé du désir de vivre.

 

Jamais je n' oublierai cet instant qui assassinérent mon Dieu et mon âme, et mes rêves qui prirent le visage du désert.

  

Jamais je n' oublierai cela même si j' étais condamné à vivre aussi longtemps que lui-même."

 

Jean Ferrat - Nuit et brouillard -

Publié dans Croqueurs De Mots

Commenter cet article

Tit'Anik 17/06/2010 22:19


J'ai bien 2 textes sur la nuit, mais ils parlent de calme et sérénité.
Les joies de la saint jean est plutôt festif.
Bises


Angeljanvier 18/06/2010 08:56



Haute claire parlait je pense du théme général de la nuit , poésie ou chanson.


Et heureusement qu' il y a aussi l' ivresse de belles nuits...ce sera pour une autre fois!


Bises



Pascale la Tricotineuse 17/06/2010 20:16


une telle nuit d'horreurs qui a duré tant d'années ne peut effectivement pas apporter la joie de vivre, l'oeuvre de mémoire est importante merci Angel pour ce partage bonne soirée


hauteclaire 17/06/2010 19:17


Une nuit de six ans qui ne se lèvera jamais.
Merci pour ce rappel et se souvenir indélébile
Amitiés à toi


Angeljanvier 18/06/2010 08:49



Il ne faut pas oublier ce cauchemar et j' ai voulu témoigner au travers du livre de la mémoire.


Bon week end



Moni 17/06/2010 18:45


C'est poignant ! Je cherche mes mots et reste sans voix. Bises


Angeljanvier 18/06/2010 08:43



Il n' y a pas de mots pour exprimer l' indicible. Bises