A Table

Publié le par Angeljanvier

Mille et Une  est un site dédié à l' écriture conviviale.

Chaque mois, une image est proposée à notre imagination...

 

Les coïncidences s' enchainent admirablement car aprés avoir mis en ligne 

un poéme de Guillaume Apollinaire ayant sujet Le Repas...  

Je découvre en l' occurence le tableau de Marc Chagall... peintre philosophe d' avant garde. A Table...

 

Je voue une réelle admiration à la peinture de Chagall...et j' apprends

pour la petite histoire qu' il fut l' ami d' Apollinaire...dont il écrira avec humour

"qu' il portait son ventre comme un recueil d' oeuvres complétes..."

Marc Chagall, de son vrai nom Moyshe Segal, naît le 7 juillet 1887 à Vitebsk en Bielorussie.

Son oeuvre est illuminée par une enfance heureuse au sein d' une famille baignée par la tradition hassidique.

 

Des couleurs abondantes où le bleu domine souvent.

Une imagination empreinte d' une quête philosophique où l' humour reste omniprésent

dans sa peinture condensée par l' amour transcendantal.

Une tendresse qui dépasse l' entendement canalisée avec ivresse et allégresse...

 

C' est un univers plein de chaleur et de foi qu' il décrit dans une auto biographie

( Ma vie, 1921 ) - par la suite, l' artiste n' a cessé de poursuivre un travail d' une ampleur exceptionnelle par la magie des couleurs et leur gravité méditative.

Il est décédé le 1er avril 1985.

 

marc-chagall-a-table.jpg

 

Voici mon texte que m' inspire ce tableau

de Marc Chagall - A Table - " Mea Culpa..."

 

Hommage que je lui adresse à travers ses racines hassidiques .

Une peinture dédiée à ses propres parents qu' il adorait.

 

 

 ..." Tous les soirs, c' est la même mise en scéne qui se reproduit...

joli tableau cocasse que nous formons lui et moi depuis déjà ...

mieux vaut ne point compter...

 

J' ai la mémoire qui flanche...enfin, passons sur le côté dérisoire de la chose...

Il est assis à table, dans un état proche de la somnolence, un livre de priéres à la main...

dont je le sais fort capable de réciter sur le bout des doigts les psaumes de nos péres...

Il est tellement pétri de foi, ajouté à cela le deuil paternel l' engonce davantage dans le besoin

de prier pour la paix de l' âme...

 

A prime abord, on pourrait penser que cela lui est égal de manger, en fait, la vérité se trouve ailleurs, il m' attend! il ne fait que ça m' attendre!

Seulement voilà, la douce et tendre, en a ras- le bol...il ne me voit plus...invisible je suis à ses yeux...pire, les arômes parfumés de mon bouillon de poulet

le laissent véritablement de marbre....

 

Je ne vais tout de même pas lui donner la becquée à la petite cuillerée...

Advienne que pourra, le contact brûlant du métal sur ses lévres devraient le faire sortir

illico presto de sa léthargie...

Ensuite, satisfaite de ma ruse de femme aimante, le sourire en coin, je le verrai terminer religieusement ce mijoté d' amour...

....Grâce à Dieu."

 

 

Publié dans Mille et Une

Commenter cet article

Marceline 04/02/2011 07:50


j'adore ta description de la scène!! pleine d'humour..
et Chagall est dans mon coeur depuis de nombreuses années.
Bisous à toi..


Angeljanvier 16/02/2011 14:05



Chagall possédait ce sens de l' humour démesuré - et je sais qu' il y a dans certaines de tes peintures une approche avec ce peintre de génie.


Bisous Marceline,@ plus...



Lenaïg Boudig 04/02/2011 00:34


Très intéressante interprétation du tableau, j'aime beaucoup.


Angeljanvier 16/02/2011 13:59



Les " lectures " sur photos ou tableaux m' intéressent beaucoup ...et c' est intéressant dans la mesure où l' on fait des découvertes sur une histoire de vie.


Merci à toi.



la plume de moni 03/02/2011 23:50


Les couleurs et l'oeuvre de Chagal sont particuliers. Tu l'as bien 'mijoté' ton texte. Bravo. Bises


Angeljanvier 16/02/2011 13:51



Il y a dans l' oeuvre de Chagall un sacré humour et amour qui nous transpose au summun...


Merci Moni, bises